mediven active®

Les bas de compression sportifs

  • Couture non sensible au pied
  • Design finement côtelé et tricot résistant
  • Très douce grâce aux semelles confortables et sportives

  Spécifications médicales

Le bas de compression robuste pour elle et lui

mediven active est fabriqué utilisant une nouvelle technique de tricotage. Le bas a une couture non sensible et à peine visible. La semelle confort avec renfort au talon est capable de résister aux sollicitations importantes. Le bas avec design finement côtelé ne se différencie pas d'une chaussette pour homme classique.



Caractéristiques

Avantages du produit

  • Couture non sensible et à peine visible
  • Design finement côtelé – ne se différencie pas d'une chaussette pour homme classique
  • Semelle confort avec renfort au talon, capable de résister aux sollicitations importantes
  • Le bord particulièrement souple et large garantit un confort maximal
  • Tricot très résistant
  • L'enfilage des bas est particulièrement facile et agréable 
  • Adapté aux pointures 38 à 48

Utilisation prévue

Les accessoires de compression tricotés en mailles circulaires ou plates sont destinés à la compression des extrémités inférieures, en particulier pour le traitement des maladies du système vasculaire ou lymphatique.

Détails

Couleurs standards


Composition

CCL 1:
10% élasthanne, 90% polyamide

CCL 2:
11% élasthanne, 89% polyamide

Tailles


Tailles

I
II
III
IV
V
VI
VII

Variantes

Bas genou standard (AD), 43 – 49 cm
Bas genou court (AD), 37 – 42 cm

Spécifications médicales

Indications

Maladies veineuses chroniques

  • Amélioration des symptômes veineux
  • Amélioration de la qualité de vie en cas de maladies veineuses chroniques
  • Prévention et traitement des œdèmes veineux
  • Prévention et traitement d’altérations cutanées veineuses
  • Eczéma et pigmentation
  • Sclérodermie et atrophie blanche
  • Traitement d’ulcères cruraux veineux
  • Traitement d’ulcères cruraux mixtes (d’origine artérielle et veineuse) (en tenant compte des contre-indications: voir point 4)
  • Prévention des récidives d’ulcères cruraux veineux
  • Réduction de la douleur en cas d’ulcères cruraux veineux
  • Varices
  • Phase initiale après un traitement des varices
  • Insuffisance veineuse fonctionnelle (dans les cas d’obésité et de métiers assis ou debout)
  • Malformations veineuses

Maladies veineuses thromboemboliques

  • Thrombose veineuse superficielle
  • Thrombose profonde des jambes
  • Traitement après une thrombose
  • Syndrome post-thrombotique
  • Prévention de la thrombose pour les patients mobiles

Œdèmes

  • Œdèmes lymphatiques
  • Œdèmes pendant la grossesse
  • Œdèmes post-traumatiques
  • Œdèmes post-opératoires
  • Œdèmes de reperfusion post-opératoires
  • Œdèmes idiopathiques cycliques
  • Lipœdèmes
  • Obstructions suite à découlant d’une immobilité (syndrome d’obstruction arthrogène, parésie et parésie partielle des extrémités)
  • Œdèmes professionnels (métiers assis ou debout)
  • Œdèmes causés par des médicaments si un changement de médicament est impossible

Autres indications

  • Obésité avec insuffisance veineuse fonctionnelle
  • Dermatoses inflammatoires des jambes
  • Nausées, vertiges pendant la grossesse
  • Obstructions de veines pendant la grossesse
  • Traitement à la suite de brûlures
  • Traitement des cicatrices

Contre-indications

Dans les cas suivants, vous ne devez pas porter d’accessoire de compression médicale:

  • Artériopathie oblitérante périphérique avancée (lorsque l’un des paramètres suivants est vérifié: indice de pression systolique [IPS] < 0,5, pression artérielle de la cheville < 60 mmHg, pression des orteils < 30 mmHg ou pression transcutanée d’oxygène [TcPO2] < 20 mmHg dos du pied). En utilisant des matériaux non élastiques, il est possible de tenter un traitement de compression avec une pression artérielle de la cheville entre 50 et 60 mmHg sous contrôle clinique étroit.
  • Insuffisance cardiaque décompensée (NYHA III + IV)
  • Phlébite septique
  • Phlébite bleue

Dans les cas suivants, la décision du traitement doit dépendre d’une analyse des risques et des bénéfices ainsi que du choix de l’accessoire de compression le plus approprié:

  • Dermatoses fortement suintantes
  • Incompatibilité avec le matériau de compression
  • Troubles sévères de la sensibilité des extrémités
  • Neuropathie périphérique avancée (p. ex., en cas de diabète sucré)
  • Polyarthrite chronique primaire

Si vous n’êtes pas ) certain ou certaine que l’une ou plusieurs de ces points vous concernent, veuillez consulter votre médecin ou le professionnel de la santé spécialisé de votre choix.

Plus d'informations

Télécharger le fichier

Vidéos

mediven for men and mediven active

Accessoires