Lipœdème

Le lipœdème est un trouble chronique héréditaire de la répartition des tissus adipeux au niveau des cuisses, de la jambe et des hanches.

Lipœdème - Lipœdème

Lipœdème – trouble héréditaire de la répartition des tissus adipeux

Le lipœdème n'est pas une réserve de graisse due à l'obésité, il s'agit plutôt d'une prolifération des cellules adipeuses dont l'évolution est pathologique. Etant donné que ce sont pratiquement uniquement les femmes qui sont atteintes d'un lipœdème, les experts supposent qu'une origine hormonale joue un rôle dans cette maladie. Les quelques hommes présentant un lipœdème souffrent fréquemment d'une lésion hépatique.

Signes et symptômes

  • Signe de Stemmer négatif
  • Enflures symétriques
  • Douleurs à la pression et au toucher
  • Douleur d'éclatement
  • Souvent « nids de varicosités » dans la zone extérieure de la cuisse
  • Tendance aux hématomes
  • Prédisposition génétique
  • Peau molle, noduleuse, avec des creux typiques
  • Dans certains cas, les bras sont également atteints.

Contrairement au lymphœdème, le lipœdème est toujours symétrique. Il se caractérise par des modifications "de type colonne" et une déformation des jambes. La culotte de cheval au niveau des fesses et des hanches en est un exemple typique. Lorsque la maladie s’étend plus vers le bas, on parle de "pantalon de zouave", les déformations se terminant généralement à la cheville avec un débordement de graisse. Le lipœdème est sensible à la pression et au toucher. A un stade avancé, même le port de vêtements ajustés peuvent déjà occasionner des douleurs. Contrairement au lymphœdème, le signe de Stemmer est toujours négatif en cas de lipœdème.

Culotte de cheval

La culotte de cheval est une accumulation de tissu adipeux au niveau des fesses, des hanches et de la face intérieure des genoux, qui apparaît presque uniquement chez la femme.

Accumulation de tissu adipeux résistant aux régimes alimentaires

Souvent, ce sont justement les femmes avec un buste mince qui sont touchées. Lorsque les bourrelets de graisse résistent à tous les régimes et à l'exercice physique, la culotte de cheval peut être un signe de lipœdème, un trouble héréditaire de la répartition des tissus adipeux. Un autre signe indicateur d'un lipœdème est la tendance aux varicosités, aux hématomes ainsi qu'une douleur au toucher et à la pression. Contrairement au lymphœdème, il touche toujours les deux jambes, parfois également les bras.

Facteurs de risque et causes

Ce sont pratiquement uniquement les femmes qui sont atteintes de lipœdème. C'est pourquoi les experts supposent qu'une origine hormonale joue un rôle dans cette maladie. La maladie apparaît généralement vers la fin de la puberté, au cours d'une grossesse ou pendant la ménopause. Par ailleurs, la prédisposition au lipœdème semble être génétique.

Prévention

L'activité sportive et un régime alimentaire équilibré aident pendant les phases précoces du lipœdème. Les patients doivent faire du sport environ trois fois par semaine, pendant au moins 45 minutes à chaque séance. Il est essentiel de porter des bas de compression pendant les activités sportives, afin d'empêcher le gonflement.

Conseils pour la vie quotidienne

Le lipœdème est une maladie chronique. En plus du traitement médical, votre comportement personnel est également décisif pour bien vivre avec un œdème.

  • Soins de la peau
    La propreté est très importante chez un patient œdémateux. Lavez et soignez toujours votre peau avec des produits de soin et des crèmes au pH neutre. N'utilisez pas de déodorant dans la zone œdémateuse.

  • Vêtements confortables
    Veillez à porter des vêtements non ajustés et des chaussures confortables, plates. Ne portez pas de ceinture étroite ou de soutien-gorge.

  • Alimentation équilibrée
    Les lipœdèmes ne sont pas des bourrelets de graisse entraînés par l'obésité. C'est pourquoi ils ne peuvent être combattus par des régimes amaigrissants. Une réduction du poids associée au sport (portez des bas de compression ce faisant) a toutefois un effet positif. Il faut en tout cas éviter une augmentation de poids.Si vous souffrez de surpoids, vous devriez néanmoins essayer de maintenir votre poids à un indice de masse corporelle (IMC) compris entre 19 et 25. 

  • Médicaments
    Les lipœdèmes ne peuvent malheureusement pas être influencés par des médicaments et des onguents. 

  • Sport
    Le sport est judicieux, mais seulement si vous portez alors vos bas de compression ou vos bandages. Sans compression, la circonférence de vos jambes augmenterait encore avec le mouvement. Les sports suivants conviennent particulièrement bien: marche, promenade, randonnée, aérobic. Vous pouvez pratiquer l'aqua-jogging et la natation sans compression, la pression de l'eau ayant un effet compressif.

Comment traiter le lipœdème?

Au stade 1, on utilise généralement les bas de compression avec tricotage circulaire (sans couture), par exemple mediven forte. Ils doivent être portés au moins trois jours la semaine et pendant le sport. Un Indice de masse corporelle (IMC) de 19-25 devrait être maintenu. Des traitements en institut peuvent être judicieux, par exemple les systèmes Bodyform ou ce que l'on appelle l'électrolipolyse, où du liquide peut être aspiré des dépôts adipeux. Mais ceci n'a de sens que lorsque suivi d'une compression.

Au stade 2, les experts conseillent d'abord un traitement compressif appareillé (un genre de drainage lymphatique dans un appareil spécial) et le port de bas collants de compression tricotés à plat (avec couture).

Au stade 3, comme pour les patients atteints d'un œdème lymphatique, une physiothérapie décongestive complexe s'avère nécessaire. Un traitement par infrarouges peut également être judicieux, car il améliore la microcirculation dans les plus petits capillaires du tissu sous-cutané. 

Rate this Content

 
 
 
 
 
 
 
Rate
 
 
 
 
 
 
0 Rates
0 %
1
5
0