Traitement compressif

Traitement compressif comme traitement de base en cas de maladie veineuse.

Compressiebehandeling - Compressiebehandeling

Un traitement efficace de la maladie veineuse

Il ne faut pas confondre les bas de maintien dont le rôle est de faire de la prévention et les bas de compression médicale dont le rôle est de ralentir et de traiter la maladie veineuse.

  • Les bas de compression médicale sont des aides médicales, que le médecin prescrit en cas de maladie veineuse. Il établit un diagnostic et adapte le traitement. Les mesures de chaque patient sont alors prise individuellement. Ainsi on peut estimer si il faut des bas en confection ou sur-mesure.
  • Les bas de maintien sont des aides destinés à la prévention, pour éviter l'apparition et le développement de la maladie veineuse.

Les veines des jambes assurent le retour du sang vers le cœur. Les valvules veineuses dans les veines fonctionnent comme des soupapes de retenue qui ne permettent l'écoulement du sang que dans un sens, à savoir vers le cœur, empêchant ainsi le sang de s'accumuler dans les jambes. Un manque d'exercice physique et une position debout ou assise prolongée engendrent une pression considérable sur le système veineux pendant de nombreuses heures de la journée.

Si la pompe musculaire du mollet ne favorise plus correctement le reflux du sang veineux vers le cœur, les veines se dilatent et les valvules veineuses ne se ferment plus correctement, les jambes sont fatiguées et lourdes. Le gonflement des jambes et les chaussettes ou chaussures qui serrent sont des signes d'insuffisance veineuse. Des varicosités, des varices ou des or ulcères de jambe peuvent se développer plus tard.

Seul le gradient de pression médicalement correct garantit l'efficacité médicale

La pression exercée par les bas de compression diminue continuellement de la cheville vers la cuisse, ce gradient de pression dégressif satisfaisant aux exigences médicales du traitement compressif.

Etant donné que les êtres humains sont en position debout, la pression veineuse est maximale dans la région cheville/pied (partie distale). Le tiers inférieur de la jambe présente donc particulièrement un risque de troubles pathologiques. Ainsi, la pression exercée par le bas de compression doit être particulièrement importante à cet endroit. En revanche, le gradient de pression doit être soulagé au creux du genou afin de prévenir la constriction des veines superficielles. Le gradient de pression diminue régulièrement de 100 % au niveau de la cheville à 40 % au niveau de la cuisse.

La pression exercée au niveau de la cheville définit la classification des vêtements de compression médicale dans les quatre classes de compression existantes.

Pourquoi les bas de maintien ne sont pas des vêtements de compression médicale

En règle générale, les bas de maintien n'ont pas un gradient de pression à diminution contrôlée. Ceci peut avoir pour conséquence une accumulation de sang constante dans les jambes. Les maladies veineuses se développent alors encore là où les symptômes ne sont pas soulagés.

La taille du bas est normalement déterminée par la pointure de la chaussure.

Comme les bas de soutien ne peuvent être prescrits sur ordonnance, ils ne sont adaptés qu'aux personnes sans troubles veineux préalables. Ils n'ont absolument pas leur place en médecine clinique!

Traitement compressif pour les patients présentant un œdème

En cas de dysfonctionnement du système veineux, la pression dans les veines augmente et des composants sanguins aqueux se diffusent dans les tissus. Les chevilles et les jambes peuvent alors gonfler. Dans ce cas, le système lymphatique du patient altéré par l'œdème doit travailler encore plus pour transporter à nouveau le liquide dans les tissus vers le cœur.

C'est là où les systèmes de compression mediven tricotés à plat garantissent le meilleur maintien possible afin de ne pas compromettre les résultats du drainage lymphatique. C'est la raison pour laquelle il est si important de porter les bas régulièrement.

En été, la tendance au gonflement et à l'accumulation d'eau est encore plus prononcée. A des températures élevées, un mécanisme sophistiqué commence à refroidir le corps. Les veines superficielles se dilatent, de sorte que le sang puisse libérer plus de chaleur par la surface ainsi accrue, et être ainsi refroidi.

Vêtements de compression après des interventions chirurgicales plastiques/esthétiques

Après une liposuccion, un lifting de la paroi abdominale ou une correction mammaire, effectué pour répondre aux souhaits du (de la) patient(e), l'objectif est de maintenir les nouvelles formes du corps pendant le processus de cicatrisation. A cette fin, il existe des vêtements de compression spéciaux, comme lipomed de medi. Ils garantissent que les cellules adipeuses restantes soient réparties de manière optimale dans les tissus et que les éventuels vides soient comblés. Ils empêchent également que la peau se rétracte ou fasse des plis, et préviennent l'apparition d'œdèmes et d'hématomes. De cette façon, une silhouette aux contours nets est modelée pendant une durée de quatre à six semaines.

  • Le collant de compression médicale est le mieux adapté après liposuccion ou abdominoplastie.
  • Après une opération des seins, il est recommandé aux patientes de porter constamment un soutien-gorge garantissant un soutien total.
  • Des gilets de compression spécialement ajustés existent pour les hommes après une reconstruction de la forme naturelle de leur poitrine.

Tous ces vêtements de compression sont faciles à enfiler et agréables à porter, même pendant les mois d'été, parce qu'ils sont sans latex, respirants et perméables à l'humidité.

Les vêtements de compression améliorent le métabolisme musculaire

Non seulement les personnes atteintes d'une maladie veineuse, mais aussi celles qui ne présentent aucun trouble veineux tirent profit de l'efficacité des vêtements de compression.

Les résultats d'une étude ayant inclus 19 coureurs de marathon ayant des veines saines, qui ont couru un semi-marathon avec et sans bas de compression (20 mm Hg), montrent qu'avec les bas de compression:

  • la récupération est plus rapide en termes de temps de remplissage veineux
  • il y a une restauration partielle de la capacité de pompage des veines
  • les temps réalisés sont jusqu'à 15 % supérieurs que ceux des coureurs ne portant pas de bas de compression

Résumé de l'investigateur: le port de vêtements de compression améliore le métabolisme musculaire et favorise une récupération plus rapide après une épreuve sportive. (1) 

Dans le cadre d'un traitement compressif bien observé, ce qui peut notamment être réalisé en utilisant des vêtements conviviaux pour les patients, tels que les bas de compression medi, les patients atteints de troubles veineux tirent profit des effets connus: l'amélioration spontanée des symptômes et la prévention de la progression de l'insuffisance veineuse.

Sources: 1 Dr. med. S. Sadoun et al, Dermat. Nachrichten 9/02.

Rate this Content

 
 
 
 
 
 
 
Rate
 
 
 
 
 
 
0 Rates
0 %
1
5
0