mediven® 550 Arm

Bas de compression pour bras

  • Coutures particulièrement plates
  • Coude et finition à l'épaule anatomiques
  • Matériau solide et respirant

Pour les œdèmes jusqu'au stade 3

Le bas de bras mediven 550 est utilisé pour la stabilisation de l'œdème et se caractérise par son efficacité médicale et confort de port. Ce bas de bras est disponible en 6 couleurs standard, plusieurs couleurs tendance et 3 éléments design uniques.


Caractéristiques

Avantages du produit

  • Pression en mouvement maximale 
  • Plus de 2100 combinaisons possibles avec des caractéristiques spéciales supplémentaires comme p. ex. une zone fonctionnelle de flexion pour le coude
  • Nombreux modèles, p. ex. brassards pour les vêtements doubles ou multiples 
  • Variété de tendances : six couleurs standard, plusiers couleurs tendance et trois éléments de design uniques

Comment ça marche?/Mode d'action

Les manchons ou gants de compression tricotés en mailles plates ou circulaires sont destinés à la compression des extrémités supérieures, en particulier pour le traitement des maladies du système vasculaire ou lymphatique.

Détails

Couleurs standards

Couleurs tendances


Composition

CCL 1:
12% élasthanne, 88% polyamide

CCL 2:
16% élasthanne, 84% polyamide

CCL 3:
26% élasthanne, 74% polyamide


Tailles

Uniquement sur mesure

Variantes

Gant (AD)
Gant (AE)
Bandage de bras avec main (AF)
Bandage de bras avec main (AG)
Bandage de bras sans main (CD)
Bandage de bras sans main (CE)
Bandage de bras sans main (CF)
Bandage de bras sans main (CG)
Bandage de bras (DF)
Bandage de bras (DG)
Bandage de bras (EG)
Bandage de bras (FG)

Spécifications médicales

Indications

Maladies veineuses chroniques

  • Malformations veineuses

Maladies veineuses thromboemboliques

  • Thrombose veineuse superficielle
  • Thrombose des veines des bras
  • Traitement après une thrombose
  • Syndrome post-thrombotique
  • Prévention de la thrombose pour les patients mobiles Œdèmes
  • Œdèmes lymphatiques
  • Œdèmes post-traumatiques
  • Œdèmes post-opératoires
  • Œdèmes de reperfusion post-opératoires
  • Œdèmes idiopathiques cycliques
  • Lipœdèmes
  • Obstructions découlant d’une immobilité (parésie et parésie partielle des extrémités)
  • Œdèmes causés par des médicaments qu’on ne peut pas substituer

Autres indications

  • Traitement à la suite de brûlures
  • Traitement des cicatrices

Contre-indications

Dans les cas suivants, vous ne devez pas porter d’accessoire de compression médicale:

  • Occlusion artérielle périphérique avancée (lorsque l’un des paramètres suivants est vérifié: indice de pression systolique [IPS] < 0,5, pression artérielle de la cheville < 0 mmHg, pression des orteils < 30 mmHg ou pression transcutanée d’oxygène [TcPO2] < 20 mmHg dos du pied). En utilisant des matériaux non élastiques, il est possible de tenter un traitement de compression avec une pression artérielle de la cheville entre 50 et 60 mmHg sous contrôle clinique étroit.
  • Insuffisance cardiaque décompensée (NYHA III + IV) 
  • Phlébite septique
  • Phlébite bleue

Dans les cas suivants, la décision du traitement doit dépendre d’une analyse des risques et des bénéfices ainsi que du choix de l’accessoire de compression le plus approprié :

  • Dermatoses fortement suintantes
  • Incompatibilité avec le matériau de compression
  • Troubles sévères de la sensibilité des extrémités
  • Neuropathie périphérique avancée (p. ex. en cas de diabète sucré)
  • Polyarthrite chronique primaire

Si vous n’êtes pas certain ou certaine que l’une ou plusieurs de ces points vous concernent, veuillez consulter votre médecin ou le professionnel de la santé spécialisé de votre choix.

Vidéos

Simply beautiful with mediven® – diverse. colourful. functional.

Contact

Contact